« Une nuit à Bombay »

« Une nuit à Bombay »… Cette chanson a exactement 27 ans. Je l’avais écrite d’un trait en 1986, au retour d’un voyage en Inde et notamment d’une dernière nuit à Bombay. Elle est simple et directe, dans le style rock des années 80, et à l’époque, je la jouais avec le groupe « Sens Interdit ».
J’ai toujours dit que c’était une chanson « carte postale » qui fige le souvenir d’un moment dans ma vie, celui de la fin d’un voyage qui m’a marqué à jamais, et duquel j’ avais du mal à revenir.

Pour la ré-enregistrer aujourd’hui, j’ai naturellement pensé à des amis de l’époque qui jouent aujourd’hui dans « les Darons » : Serge, Hervé, Isidore, qui jouaient alors à Tergnier dans des groupes qui respiraient par le rock (Chèque barré, les Roadies, les clandestins). Ce morceau a été enregistré à « Espaces musiques » à Chauny, en avril 2012, dans la joie des retrouvailles comme le montrent les images, et de façon spontanée comme le rock que l’on aime toujours.

 

 

Une nuit à Bombay

dans le fond de ma mémoire

reste à jamais dans mon histoire

tous ces gens sur ces quais de gare

nuées de vie sur ces trottoirs

 

une nuit, une nuit, une nuit….

Endormi au fond de cet hôtel

que cette ville me parait si belle

que cette vie me parait si frêle

je ne veux plus sortir de ce rêve

 

une nuit, une nuit, une nuit….

 

Un taxi fou, noir et jaune

qui m’emmène dans la faune

et qui ne connait plus personne

dans toute cette foule qui klaxonne

 

une nuit, une nuit, une nuit….