« Le départ »

Ce morceau parle de ce voyage qu’est la vie. Tout est départ, car il faut avancer, le temps passe, et il nous y invite… Le voyage nous transforme, nous fait voir la vie autrement, change nos repères, sans se perdre, car revenir nous permet de rester nous-mêmes et de retrouver nos racines, et ceux qui nous sont chers, qui sont dans notre histoire. Bonne route à tous. Ne perdons pas de temps…

 

 

« LE DEPART »

 J’aime les gares, les ports, les aéroports, ces endroits de passage où l’on attend pour partir, se frotter à l’ailleurs sans perdre de vue d’où l’on vient, j’aime tous ces points d’ancrage qui nous appellent à mieux revenir, à mieux tourner les pages.

J’aime les phares qui s’allument, illuminent la nuit, indiquant le chemin, comme un feu qui t’appelle, qui te happe, pour mieux retrouver la vie des hommes. La vie sur terre est un voyage dont on connaît la fin, mais pas le chemin.

De train en train, de port en port, de gare en gare, toujours le même départ

De ville en ville, de vie en vie , de nuit en nuit, toujours le même défi

 J’ai pris ces chemins de terre, d’air, de mer et de fer, comme pour chercher une lumière. Je suis parti vers d’autres pays comme pour retrouver la mémoire de moments perdus et oubliés, vers d’autres idées.

Je suis revenu chez moi, j’ai vu qu’il y avait toujours des endroits avec des murs, des objets, des raisons qui détruisent les gens. Toutes ces frontières, j’ai cherché à les passer, je suis toujours revenu jusqu’ici, plus fort, au cœur de mon cœur, dans ma demeure, ma terre, mon univers… 

De train en train, de port en port, de gare en gare, toujours le même départ

De ville en ville, de vie en vie , de nuit en nuit, toujours le même défi

 

Eric Voyage – 2005

.
 

 

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *